BIENVENUE SUR L'ENT DU COLLEGE DANIEL BROTTIER

INVITATION SPECTACLE ATELIER THEATRE 6e: DES CONTES D'AFRIQUE BIEN PROBLEMATIQUES

 

 

Dans le cadre de l’atelier théâtre, le mardi 31 mai de 14h00 à 17h00, en salle Raymond Danin, vêtus de boubous et de pagnes multicolores, nos apprentis acteurs de 6C et 6D raconteront et chanteront l’Afrique sous le soleil du Mali à toutes les classes de 6ème.

 Ils rendront hommage à la culture africaine d’Amadou Hampâté bâ afin d’attirer votre attention sur la fragilité de cette parole ancestrale et sacrée. Ce célèbre conteur nous lance un cri d’alarme : « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ». Dans son conte bien problématique « Il n’y a pas de petite querelle», l’aventure et la morale se mélangent avec poésie. Amadou Hampâté Bâ nous apprend qu’une simple querelle peut être lourde de conséquences. Il est donc bon d’en tirer quelques leçons...

Sur leur parcours fort en sensations, nos apprentis acteurs mettront leur talent au service d’un conte riche d’enseignement, « La réunification des deux tribus »,  écrit par Mathilde Poiron et Carla Servant avec l’aide de leur professeur de français. Nos jeunes conteuses ont mis leur plume au service d’une belle valeur : le respect des générations qui nous invite à réfléchir sur la complémentarité de deux tribus, les anciens et les jeunes...

Elisa Jouet (professeur de français et théâtre).

 

INVITATION EXPOSITION ARTS PLASTIQUES 6e ET INVITATION SPECTACLE VIDEO-MUSICAL

 

 

 

LES LATINISTES DU COLLEGE DANIEL BROTTIER EN VOYAGE EN ITALIE

Du 17 au 23 avril,  les latinistes  du Collège Daniel Brottier de Maulévrier ont participé à un séjour en Italie en partenariat avec le collège Saint-Louis de Saumur.

 

 

Après une préparation faite en cours et au CDI, ils ont pu apprécier sur place les vestiges d’Herculanum au pied du Vésuve, ils ont été impressionnés de découvrir que des volcans semi actifs existent à proximité de Naples comme la Solfatare.

Après deux journées dans la région de Naples, ils ont  découvert Rome. Grâce à la visite des monuments antiques : Colisée, Forum, le Panthéon, ils ont marché sur les pas des romains avec enthousiasme. La montée au  Dôme de la Basilique Saint Pierre a été récompensée par la vue panoramique sur le Vatican et la ville. Bien sûr deux après-midi ont été consacrées à la découverte des ruelles du centre de Rome  avec ses nombreuses fontaines. Ils ont jeté une pièce de monnaie à la fontaine de Trévi en souhaitant revenir bien vite dans la  ville éternelle.

Ce séjour linguistique a eu un petit air de vacances car  la glace italienne a été savourée sous un ciel bleu éclatant !

Mme Guibon, professeur de latin.

 

LE NIVEAU 5e EN VISITE A ANGERS

Le mardi 29 mars, les élèves de 5A et  5D, puis le jeudi 31 mars 2016 les élèves de 5B et 5C ont visité Angers, dans le cadre de l’Histoire des arts.

 

Oyez ! Ce n’est pas la pluie qui a arrêté nos valeureux jeunes chevaliers et gentes demoiselles. Armés de leur crayon et protégés de leur blouson, sans blason, ils sont allés à l’assaut du Château-forteresse d’Angers. Tout en écoutant leurs professeurs transformés en Crieurs publics, ils ont marché sur les pas du Roi René.

 

Leur croisade a continué dans la pénombre de la Galerie de la tenture de l’Apocalypse où, vainqueurs, ils ont affronté le regard inquiétant du dragon à sept têtes, protégés par la bénédiction de Saint Jean.

Ensuite, ils ont poursuivi leur conquête, par les rues étroites et pavées, figées dans le temps, encerclées de maisons à pans de bois, aux encorbellements qui semblaient saluer nos vaillants soldats de la Connaissance.

Leur pèlerinage au Moyen-Age s’est terminé par la montée jusqu’à la majestueuse Cathédrale, où les cantiques raisonnant de l’Orgue puis les couleurs étincelantes des vitraux des rosaces rappelaient aux jeunes conquérants que l’Histoire résonne encore aujourd’hui à ceux qui savent l’écouter et la comprendre.

Après avoir « ripaillé » et « gargoté », ils sont allés se « rechaudir » dans un manoir de la fin du XVème siècle, où les instruments du Moyen Age ont, de salle en salle par magie, laissé place aux douces et envoutantes mélodies du Monde entier. Damelots et damoiselles se sont alors transformés en mélomanes du Maghreb et du Proche Orient, de l’Afrique Noire ou de l’Indonésie. Puis 16 heures sonnant, ils ont retrouvé leur apparence d’élèves, pour revenir à Maulévrier, au XXIème siècle.

C Aunai


Modifier le commentaire 

par superadmin superadmin le 23 mai 2016 à 12:36

haut de page